14 novembre 2016
Musique aléatoire. II. Quatuors en 3 mouvements.

Comme on l'a vu précédemment, la méthode de Monte-Carlo permet de fabriquer de la musique sans subjectivité, donc sans inspiration. Tout un chacun peut ainsi devenir compositeur, moyennant quelques connaissances en informatique. Le principe est le suivant:
On fixe au départ le nombre de mouvements NMV et un certain nombre de paramètres caractérisant chacun de ces mouvements:

Puis on laisse le hasard définir la durée et la hauteur de chaque note, les registres des instrument étant les mêmes que dans le chapitre précédent.

Maintenant, on va appliquer ce système à un quatuor à cordes en trois mouvements, de la forme classique "vif-lent-vif".
En ce qui concerne le découpage rythmique des mesures, on a conservé le précédent pour les mesures à 2/2 ou 4/4, et défini un nouveau système pour celles à 3 temps.
Voici le détail des paramètres définissant les mouvements:

  NMV = 3
!
  DMV(1) = 120.
  QMV(1) = "Allegro ma non troppo     "
  IRT(1,1) = 4
  IRT(2,1) = 4
  ITPO(1) = 110
  TONA(1) = "C maj"
!
  DMV(2) = 180.
  QMV(2) = "Adagio molto espressivo   "
  IRT(1,2) = 3
  IRT(2,2) = 4
  ITPO(2) = 50
  TONA(2) = "C min"
!
  DMV(3) = 120.
  QMV(3) = "Allegro assai             "
  IRT(1,3) = 2
  IRT(2,3) = 2
  ITPO(3) = 180
  TONA(3) = "atona"

Résultats:
Voici donc deux échantillons de quatuor fabriqués par le programme "MUSA02":
musa02-083.mid
et:
musa02-378.mid .

Et puis, en voilà encore un troisième, pour faire bonne mesure:
musa02-930.mid