28 mars 2016
Musique aléatoire. I. Quatuor(s) en ré mineur.

Afin de pousser un peu plus loin les investigations concernant la musique aléatoire, on va quitter provisoirement le style "bourrée auvergnate" pour s'attaquer au quatuor à cordes. Cela permettra d'aborder les problèmes liés à la polyphonie. Pour commencer, on se contentera d'un seul mouvement, de durée limitée.

Paramètres à fixer au départ :

Instruments :
Le quatuor à cordes comprend deux violons, un alto et un violoncelle. Afin de bien séparer les instruments, on attribuera à chacun un registre d'une octave seulement.

Après tirage au sort des hauteurs, on applique un filtre pour respecter la tonalité choisie (en l'occurence ré mineur).

Découpage rythmique des mesures :
Pour chaque mesure et chaque instrument, on tire au sort l'une des 7 options suivantes:

  1. mesure de silence
  2. 1 ronde
  3. 2 notes
  4. 3 notes
  5. 4 noires
  6. 8 croches
  7. 16 double-croches
La première mesure sera obligatoirement une mesure de silence, pour que le morceau ne démarre pas immédiatement. La dernière sera une ronde (option 2), les notes étant choisies parmi l'accord de base (dans le cas de ré mineur: ré, fa ou la). Pour le tirage au sort rythmique, des pondérations sont appliquées en fonction du caractère de l'instrument: pour le violoncelle, on favorise des notes tenues (options 2 et 3). Les doubles-croches (option 7) sont réservées au premier violon.

Echantillon de résultat:
Les tirages au sort utilisent une série de nombres pseudo-aléatoires. Pour obtenir un résultat différent à chaque exécution du programme, il faut se placer à un endroit différent de la série. Chaque quatuor produit par le programme est donc défini par un nombre servant à initialiser la série. Dans le cas présent, il s'agit du nombre 808. Voici donc un échantillon de quatuor fabriqué par le programme "MUSA01":
musa01-808.mid .