2 février 2014
Bourrées aléatoires. VII. Exercice dans tous les tons.

Jusqu'ici, le ton de Sol majeur avait suffi à nos besoins. Pour donner un peu plus de variété à nos bourrées aléatoires, nous allons maintenant étendre le procédé de composition automatique à tous les tons majeurs et mineurs. Le principe est simple: chaque tonalité se caractérise par un ensemble de 7 notes permises, que l'on utilise comme filtre au moment du tirage au sort des notes. Les thèmes A et B d'un même morceau sont dans la même tonalité. Le thème A se termine par l'une quelconque des notes permises. Le thème B se termine nécessairement par la tonique (choisie dans l'octave 3). Pour le reste (rythme, répétition des mesures), on se reportera aux chapitres précédents. Toutefois, afin de donner un peu plus de liberté à la mélodie, l'écart-type σ (qui caractérise la distribution de probabilité des écarts entre deux notes) a été porté de 3 à 4 demi-tons.

Les morceaux sont classés par ordre de tonalité croissante, d'Ut à Si, en alternant les modes majeur et mineur, ce qui donne une suite de 24 bourrées. Une des suites ainsi obtenues est contenue dans le fichier MIDI suivant:

som24b06.mid
(durée: 14 mn environ.)

Bonne Chandeleur !